News

LA BEAUTÉ TRAVERSE LES ÉPOQUES ?

LA BEAUTÉ TRAVERSE LES ÉPOQUES ?

La beauté est dans l’œil de celui qui regarde”, dit un proverbe anglais. Mais l’opinion de l’observateur est-elle liée à des facteurs génétiques ou environnementaux ?

Certaines études suggèrent que la préférence pour certains traits physiques, tels qu’une grande taille ou un corps musclé, pourrait être codée dans nos gènes. Mais pour juger de l’attirance (ou non) d’un visage, ce n’est pas une question de génétique mais d’expérience personnelle, concluent des scientifiques américains de l’hôpital général du Massachusetts (États-Unis) dans une étude publiée dans Current Biology.

Une chose est sûre, à tout âge, elle est présente, car elle n’a pas d’époque, ni de frontières. Même si certains visages s’amincissent, ils gardent leur rayonnement…

Pour cela le teint doit apparaitre frais, sans imperfections, maquillé ou non ! Une vie saine, sans tabac, rythmée par la passion ! À chaque âge une préoccupation différente avec au coeur une dermatologie qui accompagne la peau, comme l’eau parcours un fleuve…

À partir de 40 ans, les changements post-ménopause modifient la pilosité, les poils se font plus rares, les sourcils repoussent moins vite et moins nombreux.

Nous avons aussi tendance à la prise de poids, au niveau de la taille et du ventre. Mais ce n’est pas une fatalité ! Concernant le visage, les joues s’affaissent, il perd son ovale et de légers gonflements font leur apparition le matin.

Après 50 ans, certains désagréments risquent de se manifester. Même si sur Sharon Stone, Monica Bellucci ou Madonna le temps n’a pas l’air de faire de dégâts. Leurs secrets ?

Car après l’âge de 50 ans, le diagnostic et le verdict ne sont pas forcément bien acceptés. Rides, épiderme moins hydraté, la peau qui “tombe”, varicosités sur le visage ou les jambes, taches sur la peau, diminution du volume de notre chevelure… Des kilos en plus ou des kilos pas à leur place (sur les hanches, les fesses, ou le ventre).

À 60 ans, nous ne parlons pas des sexagénaires mais plutôt des sexygénaires ! en réalité la beauté doit être une question d’attitude, de comportement et de philosophie de vie en alliant une dermatologie esthétique à l’écoute.