News

LES COSMÉTIQUES BIO :QU’EN PENSER ? MAIS QU’ONT-ILS DE BIO ?

LES COSMÉTIQUES BIO :QU’EN PENSER ? MAIS QU’ONT-ILS DE BIO ?

” Arrêter d’utiliser du maquillage et des crèmes classiques et préférer, même sur une courte durée, des cosmétiques bio permettrait de réduire le taux de produits toxiques absorbés par le corps” … le concept a le vent en poupe …mais les études cliniques manquent !!!

La cosmétique bio envahie les rayons des pharmacies, para-pharmacies, parfumeries ainsi que les placards de salles de bain, il est donc honnête de se demander : bio signifie quoi, lorsque nous parlons d’un cosmétique et surtout sont-ils safe à 100% ?

Les dessins de fleurs ou de fruits et la mention “ingrédients naturels” inscrite sur votre cosmétique pourraient vous induire en erreur.
Le principe consiste à mettre en avant sur l’emballage un végétal attirant, mais pourrait peut être en incorporer qu’une infime partie dans le produit. Jusqu’à parler d’absence de perturbateurs endocriniens, nanoparticules et substances irritantes ?
Comment interpréter la composition d’un cosmétique?

Sur l’étiquette des ingrédients ( liste INCI ), plus un ingrédient est haut dans la liste des composants, plus il est présent dans le produit. Les cinq ou six premiers ingrédients constituent le plus souvent 80 à 90% de la formule du produit.

Respect de la nature, absence de tests sur les animaux, ingrédients écologiques, prix doux… Les produits de beauté bio ont tout pour nous convaincre. Pourtant, nous avons du mal à abandonner nos cosmétiques classiques. D’où viennent nos réticences ?

Les produits bio ne convainquent pas encore vraiment sur le plan de l’efficacité et de l’image.

La confiance parfois justifiée, parfois excessive que nous avons dans la science, le mythe de l’homme technicien. De plus en plus de gens se méfient de la chimie dans l’alimentation, mais dans le domaine de la beauté, il s’agit de combattre les effets de la nature – rides, vergetures, bourrelets… Inconsciemment, on pense donc que ce ne sont pas des “armes” naturelles qui vont les vaincre, d’où le recours à la technologie, création de l’homme. C’est pour cela que le scientifique est l’homme puissant, l’expert par excellence, car c’est celui qui peut faire barrage ou corriger les “attaques” de la nature.

Qui faut-il croire ? Le bio ? la cosmétique conventionnelle ? voilà un dilemme laissé à votre appréciation!
La cosmétique bio marque un bon point dans le « sur-packaging » et les perturbateurs endocriniens mais restons toutefois prudents et critiques car …Bio ne signifie pas pour autant dépourvu d’allergènes !