Maladies infectieuses

Les mycoses

Les mycoses sont des infections cutanées dues à des champignons :

L’atteinte de la peau glabre (sans poil) ou pileuse est le plus souvent due à des dermatophytes. La contamination se fait soit par contact direct avec un animal infecté ou une peau infectée soit par le contact avec une zone humide infectée (piscine, salle de bain etc…). Le développement du champignon nécessite une niche humide favorable à la pousse (pied, plis).

L’atteinte des cheveux peut être d’origine interhumaine ou par contact avec un animale. Chez l’enfant, elle peut nécessiter une éviction scolaire. Un traitement par voie orale est le plus souvent nécessaire.

L’atteinte des ongles est fréquente. Elle se fait souvent dans un contexte d’infection plus générale des zones interdigitales du pied (pied d’athlète).
Elle se fait progressivement jusqu’à envahir la totalité de l’ongle.

Cette atteinte nécessite soit un traitement par voie locale soit si l’envahissement est trop important un traitement par voie orale après avoir réalisé un prélèvement pour le mettre en culture , soit plus récemment par un traitement Laser Yag , proposé par le Centre Dermatologique du Roy.

Les parasites : La Gale (cf fiche)

Il s’agit de micro-organismes, non visibles à l’œil nu comme, le sarcopte de la famille des acariens, agent de la gale interhumaine. Il se loge sous l’épiderme du sujet infesté, se déplace en formant de petits sillons visibles à l’œil nu. La dissémination de la gale est favorisée par la vie en collectivité et par les contacts intimes et prolongés 
Le traitement est l’utilisation d’antiparasitaire par voie locale ou orale. Il est souvent nécessaire de toute la famille, de l’entourage proche , de façon simultanée.

Les bactéries

L’exemple type de l’infection cutanée par une bactérie est l’impetigo.
C’est une infection fréquente survenant chez l’enfant mais pouvant atteindre l’adulte. Il est le plus souvent du à un streptocoque ou à un staphylocoque. Il provoque de petites “cloques” qui se transforment en croûtes jaunâtres. Il peut s’étendre rapidement et requiert une consultation médicale pour effectuer un traitement par antibiotiques locaux et/ou généraux.

Les verrues

Les verrues sont la manifestation de l’infection de la peau par papillomavirus. Elles peuvent survenir sur la peau et les muqueuses. Une blessure même minime favorise la pénétration du virus dans la peau et génère la verrue. 
Il s’agit d‘une infection bénigne et presque systématique de l’enfant et de l’adolescent chez qui elle atteint très fréquemment les mains et les pieds. Dans cette situation les verrues guérissent sans l’intervention du médecin.

Parfois chez l’adulte elles peuvent grossir et persister durant de nombreuses années. On les traite alors avec l’application de préparations détruisant le virus par action directe ou en stimulant l’immunité, préparation kératolytique, cryothérapie (azote liquide) , Verrutop , ou Cantharone, injection intralésionnelle de bléomycine, laser

Lorsqu’elles surviennent sur les organes génitaux on parle alors de condylomes.

Les molluscum contagiosum sont dus à un autre type de virus (poxvirus qui donnent de petites élevures translucides apparaissant principalement sur les aisselles et les plis des coudes ou des genoux chez les enfants. Ils surviennent sous forme d’épidémie familiale ou à l’école maternelle ou primaire. Le traitement repose en général sur le curetage des lésions.