Les traitements de l’acné

L’acné est une pathologie très fréquente, touchant principalement les adolescents. Cependant, les adultes peuvent être atteints, soit dans le cas d’acné grave (il s’agit souvent d’hommes ayant une anomalie des glandes sébacées), soit dans le cas d’acné hormonale chez la femme.

Touchant à l’image et à l’estime de soi, elle peut avoir de sévères répercussions psychologiques lors des poussées inflammatoires ou, plus durablement, si la rançon cicatricielle est importante.

La cause de l’acné

L’acné est en rapport avec l’obstruction de l’orifice du follicule pilosébacé (glande sébacée attenante au poil). Le bouchon corné entraine la formation d’un micro-comédon puis d’un microkyste. Certaines bactéries (propionibacterium acnes), qui prolifèrent dans le follicule, délivrent des substances qui provoquent l’inflammation du microkyste et entraînent la cascade d’événements que l’on rencontre dans l’acné (papule, pustule, nodule dans les acnés graves).

Les types d’acné et les localisations de l’acné ?

La topographie : L’atteinte du tronc et surtout du bas du dos est un facteur de gravité par rapport à celle du visage.

Il existe plusieurs types d’acné :

  • Comédoniène (points noirs)
  • Microkystique (points blancs)
  • Papulo-pustuleuse (élevures rouges et pointes blanches)
  • Kystique (nodules )
  • Hormonale : fréquente chez la femme adulte avec une atteinte de la zone mandibulaire. La recrudescence pendant les règles est habituelle. Un bilan hormonal est parfois demandé.

Les différents traitements de l’acné (cf video)

Une consultation dermatologique est nécessaire pour une prise en charge adaptée et spécifique à chaque patient en fonction du type de peau et des différentes phases de l’acné.

Dans tous les cas, il est nécessaire d’éliminer les facteurs qui peuvent provoquer ou aggraver l’acné comme l’exposition aux UV, certaines crèmes et fonds de teint comédogènes stimulant l’acné, les dysfonctionnements hormonaux chez la femme, l’intoxication tabagique etc…

Le traitement de l’acné se fait de façon graduelle :

L’acné légère est généralement améliorée par les traitements locaux (soins d’hygiène ,antibiotiques, péroxyde de benzoyle, adapalène  , rétinoïdes, acides de fruit…) et éventuellement par la prise de Zinc per os , voire de Bardane .

L’acné modérée nécessite la prise d’antibiotiques par voie orale (tétracyclines, érythromycine) et parfois d’une pilule adaptée chez la femme.

L’acné sévère implique souvent la prise d’isotrétinoïne par voie orale sous surveillance médicale et biologique régulière.

Par ailleurs, les méthodes interventionnelles peuvent s’avérer intéressantes, en association  aux autres traitements ou comme alternative thérapeutique:

  • Réalisation de nettoyage avec retrait des microkystes et comédons.
  • Peelings superficiels et/ou moyens
  • Laser infrarouge dans les acnés inflammatoires.
  • Laser de relissage  (laser co2 fractionné) pour améliorer les cicatrices résiduelles.